Cookie Policy

schermata-2016-09-30-alle-09-55-37L’HISTOIRE DU DOMAINE TOSCAN

 

Au 13ème siècle, est fondé le monastère de San Bartolomeo a Musignana, pour accueillir les soeurs « agostiniane di Santa Croce ». Sur la place existait déjà une tour de guet qui servait jusque là à surveiller l’accès de Florence par la vallée de l’Ema. Elle constituait la base de la construction. Autour d’elle furent érigés les divers bâtiments de la communauté : résidence de la mère supérieure, réfectoire, dortoir, lieu de méditation (cloître) et de prière (chapelle). Au fil des siècles des agrandissements permirent le développement de la communauté.

Napoléon et le gouvernement français décidèrent en 1808 la saisie de tous les biens appartenant au clergé.

Pendant 10 ans, les religieuses de San Bartolommeo bénéficient d’une dérogation et continuent à utiliser les lieux qu’elles durent cependant quitter en 1818.

Le 24 avril 1820 le monastère devient la propriété de la riche famille Zini, vieille noblesse de Modène et de Ferrare. Après l’acquisition des terres alentour auprès du marquis Francesco Riccardi della Vernaccia et plusieurs années de travaux pour transformer le monastère, celui-ci devint un grand domaine agricole comprenant 17 fermes. En 1827 il change de nom et s’appelle désormais « la Novella » c’est-à-dire la « Nouvelle », la « Transformée ». On y produit du vin, de l’huile d’olive, de la farine de châtaigne, du grain, des fruits, des légumes. On y élève des moutons et on fait du fromage.

Peu de changements jusqu’au 20ème siècle. D’autres propriétaires succèdent à la famille Zini. En octobre 1953, Siro Sbraci, un industriel de Prato, l’achète. Il décède dans les années 70 sans héritiers directs. Le domaine est alors laissé à l’abandon pendant plusieurs décennies. En 1996, date à laquelle la Société des Domaines en devient propriétaire, la Novella est devenue une véritable ruine. Il faudra plus de 10 ans de travaux pour lui redonner vie.